Sander van Doorn - 500 (PCM) [Official Music Video]

21 mars 2019

Sander van Doorn, nom de scène de Sander Ketelaars, né le 28 février 1979 à Eindhoven, est un disc jockey et producteur néerlandais. Il atteint à l'apogée de sa carrière la 10e place DJ Mag Top 100, en 2009.

Van Doorn joue actuellement un spectacle musical nommé Identity, qui peut être écouté chaque deuxième et quatrième mercredi du mois sur la radio internet Digitally Imported. Il est également disponible en podcast via iTunes. Son premier album, Supernaturalistic, est publié le 3 mars 2008. En 2010, il réalise, entre autres, l'hymne de la Trance Energy, intitulé Renegade.

Le premier grand succès de sa carrière est de devenir disc jockey résident au Judgement le dimanche à Ibiza et au Gallery à Londres. Au fil de sa carrière, Sander van Doorn joue dans beaucoup de grandes discothèques et soirées à travers le monde. En juin 2007, il présente le spectacle de Eddie Halliwell de la BBC Radio One. Il mixe également pour cette même radio en juin 2006. Il produit aussi bien des musiques originales que des remixes, entre 2007 et 2008, durant laquelle la musique électronique est bien accueillie et représentées par plus de cinquante stations de radio à travers le monde. Ses remix les plus connus incluent des artistes tels que Sia, The Killers, Swedish House Mafia, et Depeche Mode. Il a aussi travaillé en collaboration avec Robbie Williams. Le 3 mars 2008, Sander van Doorn produit son premier album sous le label Spinnin' Records, Supernaturalistic, contenant treize titres. Toujours en mars 2008, Van Doorn reçut un oscar du meilleur DJ Breakthrough à l'international Dance Music Awards à la Miami Winter Music Conference. Son titre Riff est nommé pour le meilleur titre underground.

Durant l’été 2010, Sander van Doorn devient résident de la discothèque Amnesia à Ibiza, en Espagne. Van Doorn est également présent à beaucoup de festivals de musique tels que le Bal en Blanc 16 à Montréal, Beyond Wonderland à San Bernarino, Electric Zoo à New York et Transmission à Prague, entre autres. Une longue tournée en Amérique du Nord commence en avril et rencontre un grand succès : le Dusk Till Doorn. Toutes les musiques produites en 2010 par Sander van Doorn incluant Renegade, Daisy, Reach Out, Hymn 2.0 et Daddyrock sont dans les premières places des classements sur Beatport. L’année 2011 notamment est un tournant dans sa carrière. Entre les deux concerts en tête d'affiche à l'Energy Mysteryland, et au festival Sensation, il publie en même temps son premier hit cross-over entre Love is Darkness et Koko. En outre, sa Dusk Till Doorn Compilation version 2011, est un succès et reçoit le prix de la Dutch Silver Harp Award. En mars 2012, Sander van Doorn effectue un set a l'Ultra à Miami où il introduisit son nouveau single Nothing Inside en collaboration avec Mayaeni. Ce hit est numéro un sur Beatport ainsi que sur les playlists de nombreux pays. En août 2012, la participation de Sander van Doorn, ainsi que d'autre producteurs divers de musique électronique notables, est annoncée pour l'album de remixes de Halo 4.

2013 est une autre année réussie pour Van Doorn. Il commence son show Identity sur la radio Digitally Imported, et compose de nombreux titres dont Joyenegizer, Neon, Project T en collaboration avec Dimitri Vegas & Like Mike et Direct Dizko avec Yves. Il quitta son label Spinnin' pour créer le sien, DOORN Records. Peu après, en 2014, il publie Right Here Right Now et collabore avec son compatriote Martin Garrix et le duo DVBBS pour le single Gold Skies.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article